Sculptures à Souhait Saxe-Anhalt – Tours – Pondichéry
Cécile Pitois


IMAGES :

À propos de l'artiste :

Autres projets de
Cécile Pitois :


15 septembre > 21 octobre 2018
Vernissage le samedi 15 septembre à partir de midi

Sculptures à Souhait / Regard critique et poétique sur la ville

À travers diverses réalisations en France, ses études pour la ville de New York, une série de projets en Saxe-Anhalt, trois réalisations dans l’habitat social à Bruxelles et récemment une œuvre monumentale pour le quartier Balzac à Vitry-sur-Seine, l’artiste Cécile Pitois développe, depuis les années 1990, une réflexion sur la ville et les espaces publics. Ses créations sculpturales intitulées Sculptures à Souhait s’appuient sur un récit inventé, une fiction qui ouvre la voie à l’imaginaire et favorise à la fois une autre lecture des lieux et de nouvelles formes d’appropriation sociale.

Bien que destinées à l’espace public, les Sculptures à Souhait ne sont pas toujours le produit de commandes publiques institutionnelles. Cécile Pitois souligne que c’est d’abord son intérêt pour la ville et les gens, la vie sociale, qui la pousse à concevoir des projets pour l’espace urbain. Agissant de son propre chef, elle choisit elle-même les lieux de ses interventions qui ne sont pas dictés par leur visibilité mais plutôt par leur valeur sociale et symbolique. Cécile Pitois suit d’abord une démarche intuitive pragmatique qui lui fait arpenter un territoire pour en capter un élément fort, choisir ou déterminer un axe de travail avant d’approfondir, de prolonger ou de conforter ce fil conducteur par une série d’investigations. Elle s’appuie pour cela sur des recherches documentaires, mais aussi sur des rencontres qui lui fournissent l’occasion de glaner des informations sur les lieux, leur histoire et la vie sociale. Peu à peu, à travers les regards croisés des habitants, des éléments apparaissent dont l’importance se révèle à ses yeux.

Les projets présentés à Eternal Gallery Les nuages sont les racines de notre terre, en région Saxe-Anhalt, Allemagne, et 4 Singing Corner’s, à Pondichéry, Inde sont des études initiées par l’artiste qui ont reçu un financement de la Région Centre–Val de Loire dans le cadre de la Coopération Internationale. L’étape ultérieure dépend de la volonté des intéressés de voir naître une commande. La Fontaine des Amoureux, place Beaune-Semblançay à Tours en est l’exemple, l’étude initiée par l’artiste a été réalisée par la Ville.

Ces créations dans l’espace public offrent de nouveaux points d’ancrage dans le champ morcelé de la réalité urbaine. Les mythologies urbaines qu’elles font naître donnent à la fois le sentiment d’appartenance des gens à un lieu quelles que soient leur culture, leur histoire et leurs différences et, en même temps, apportent un regard distancié à travers une vision critique et poétique de la ville. Les Sculptures à Souhait contribuent ainsi à générer de nouvelles sociabilités et à construire une nouvelle urbanité.

  • Les Nuages sont les racines de notre terre • Wolken sind die Wurzeln unserer Erde Région Saxe-Anhalt, Allemagne / 2010 Résidence Novalis, Oberwiederstedt / Résidence Bauhaus, Dessau Etude / Projet itinérant

Les Nuages sont les racines de notre terre nous mène sur les traces de l’écrivain et philosophe allemand Novalis, qui vécut en Saxe-Anhalt où il exerça par ailleurs la profession d’ingénieur des mines. Il inspire à l’artiste une œuvre entre terre et ciel, qui relie notre être le plus profond à ses aspirations spirituelles. Celle-ci emprunte la forme du nuage qui symbolise la pensée toujours en mouvement de Novalis. Le visiteur peut s’installer confortablement dans la sculpture où est intégré un système audio diffusant des enregistrements extraits du recueil intitulé Fragments. Chacun peut ainsi tour à tour écouter les voix ou le silence, ce qui permet de laisser vagabonder son esprit pendant que l’on contemple la course des nuages.

  • 4 SINGING CORNER’S Étude à Pondichery, Région Tamil Nadu, Inde, 2017-2018 Résidence au Lycée Français de Pondichéry Etude / Projet en cours

Ce projet s’est articulé autour du « patrimoine invisible » qu’est le chant. A travers plusieurs séjours en Inde et cette résidence artistique à Pondichéry, Cécile Pitois note que le chant fait partie de la sphère intime, familiale, quotidienne tout autant que de la culture religieuse ou populaire. Chaque proposition artistique se développe autour d’un socle, d’un support, d’une sculpture qui est le réceptacle, le récepteur ou l’émetteur : de chants, cris, murmures… à partager avec une ou plusieurs personnes dans la sphère publique. L’artiste a constitué quatre projets ; Whistling Kiosque, Cried Out, The Singing Tree et From Humming to Satellites, qui correspondent à quatre lieux différents dans les quartiers de la ville intra et ex-muros.

La phase de recherche s’est déroulée en partie au sein d’un atelier du Lycée Français de Pondichéry. Des élèves, des enseignants et des membres du personnel de l’établissement ont invité Cécile Pitois à les suivre dans une « visite guidée » spontanée de leur quartier. En parallèle, elle a travaillé dans différentes bibliothèques et archives de la ville : l’Institut Français de Pondichéry / I.F.P., « The Indian National Trust for Art and Cultural Heritage » / INTACH et l’Ecole française d’Extrême-Orient / EFEO. Ce projet est réalisé dans le cadre du Programme « Aux Arts Lycéens et Apprentis ! » et d’un financement par la Coopération Internationale Région Centre-Val de Loire en France qui est jumelée avec la région du Tamil Nadu en Inde.

Informations Pratiques

Eternal Gallery
Les Octrois, place Choiseul 37100 Tours
ouverture samedi et dimanche 16h à 19h

> Facebook
> Instagram