Pyramide
Delphine Coindet


IMAGES :

À propos de l'artiste :


Lieu

maison départementale de retraite de Villecante, Dry, Loiret

Date

2011

Commanditaires

Jocelyne Bouhier, directrice de la maison départementale de retraite de Villecante, Docteur Vincent Menu, médecin coordinateur, Maryse Chatelain, cadre de santé, Antoine Durant des Aulnois, président de l’association des amis de Villecante.

Médiation

Anastassia Makridou-Bretonneau

Partenaires

Fondation de France, DRAC Centre, association des amis de Villecante, Fondation Réunica Prévoyance, les mairies de Cléry Saint-André et Dry et les entreprises S.N.Bloch et JPE Polybat

Contexte de la commande artistique

La maison départementale de retraite de Villecante à Dry dans le Loiret accueille plus d’une centaine de personnes présentant les troubles de la maladie d’Alzheimer ou assimilés. Depuis 2003, elle a entrepris une grande opération de restructuration de ses bâtiments associée à une requalification de l’accueil de ses résidents.

Le nouvel établissement - mis en service en 2010 – s’articule autour de l’aménagement d’un vaste espace d’accueil dédié à la rencontre et aux échanges entre les personnes âgées, leurs familles et leurs amis. Cet espace qui a été pensé à l’image d’une place de village est le centre de vie qui accueille à l’occasion des repas, des ateliers créatifs ou encore des projections de films... Mais la place du village ne serait pas identifiable comme telle si elle ne recevait en son centre une fontaine.

La commande artistique

Éléments décoratifs de nos places, les fontaines participent à la convivialité d’un lieu. Elles animent l’espace en sollicitant les sens par la présence de l’eau, dont la fonction apaisante est propice à la méditation, à la rêverie et au jeu.

Le médecin coordonnateur et le président de l’association des amis de Villecante ont ainsi initié une commande artistique pour que l’espace d’accueil de la maison de retraite de Villecante puisse accueillir une fontaine, œuvre d’un artiste contemporain. Avec cette démarche, ils ont souhaité contribuer à la requalification de l’établissement et à la création d’une nouvelle atmosphère. Pour les accompagner dans leur projet, les commanditaires ont sollicité l’association Eternal Network, médiateur agréé pour l’action Nouveaux commanditaires initiée par la Fondation de France. Sur une proposition du médiateur, la commande a été confiée à l’artiste Delphine Coindet.

Pyramide

Par son titre, l’œuvre proposée par Delphine Coindet emprunte aux formes du passé et renforce sa capacité d’évocation de la sculpture. Par sa forme et son inscription dans la maison de retraite de Villecante, l’œuvre relie ces références à une représentation plus actuelle, entre sculpture et installation.

Une goutte d’eau

Modélisée et déclinée par l’artiste dans les différents éléments qui composent l’œuvre, la forme inversée de Pyramide met en scène une allégorie de l’eau.

Le rythme de la vie de la maison de retraite

Pyramide joue avec le son de l’eau qui coule et la variation des lumières intégrées. L’artiste a prévu différents scénarios qui modifient le fonctionnement de la fontaine pour mieux l’adapter aux activités de l’établissement, des moments vigoureux du matin aux temps plus calmes du début d’après-midi. De plus, les commanditaires ont souhaité que la fontaine puisse également marquer les moments festifs et les temps forts de la maison de retraite, comme les vendredis après-midi où de petites fêtes sont organisées avec les familles des résidents, ou encore pendant les temps d’animation puisque le patio est ce lieu de rendez-vous ponctuels, cette agora couverte prenant des airs de place publique.

Miroir d’un lieu

Si les ruissellements de l’eau émettent une musique qui rappelle le bruit d’une petite source créant l’atmosphère d’un ailleurs, le matériau de l’œuvre permet un jeu de miroirs qui intègre son environnement. Réalisée entièrement en inox, Pyramide démultiplie ses différentes apparences visuelles et sonores autant qu’elle reflète les activités et les occupants du patio. Delphine Coindet a souhaité ainsi que son œuvre intègre la maison départementale de retraite de Villecante comme une horloge poétique qui apporte compagnie et douceur aux résidents et personnels.