Projets pour l’espace public à Bordeaux, Lyon et Tours
Xavier Veilhan


IMAGES :

À propos de l'artiste :

Autres projets de
Xavier Veilhan :


Lieu

École supérieure des beaux-arts de Tours, Indre-et-Loire

Dates

27 novembre 2004 > 29 janvier 2005

Commissariat

Anastassia Makridou-Bretonneau et Alain Coulange, directeur de l’École supérieure des beaux-arts de Tours

L’exposition

À l’occasion de l’installation du Monstre, œuvre de Xavier Veilhan réalisée dans le cadre de l’action Nouveaux commanditaires de la Fondation de France pour la place du Grand Marché à Tours, Eternal Network organise à l’École supérieure des beaux-arts de Tours une exposition de l’artiste intitulée Projets pour l’espace public à Bordeaux, Lyon et Tours.

Cette exposition propose un aperçu de la production artistique de Xavier Veilhan qui depuis 2003 a fait l’objet d’une actualité importante : Contrepoint (parcours dans les collections permanentes du musée du Louvre 2005), Le Grand Mobile (installation dans le hall du Centre Pompidou 2005), expositions Vanishing Point (Centre Pompidou, 2004) et Light machines (Fondation Vasarely, 2004), Le Projet hyperréaliste, participation à la 7e biennale de Lyon (2003).

L’exposition à l’École supérieure des beaux-arts de Tours permet d’entrevoir les ramifications plus ou moins apparentes qui existent entre les différentes réalisations de Xavier Veilhan et de relier la commande artistique pour la place du grand marché aux autres projets urbains en cours et, plus généralement, à la démarche de l’artiste. Au-delà de son caractère informatif, l’exposition se construit comme un ensemble d’indices. Ainsi maquettes, sculptures et films cohabitent, sans pour autant que leurs statuts, supports de travail, documentation audiovisuelle et œuvres à part entière se confondent.

_ Plus précisément, l’exposition réunie les maquettes des trois projets urbains élaborés par Xavier Veilhan : Le Monstre à Tours (2004), Le Lion à Bordeaux (2005) et Les Habitants à Lyon (2006). _ À titre de documentation, sont présentés des extraits inédits du film de Jordan Feldman sur Xavier Veilhan, ainsi que des images animées en 3D (animation Vincent Germont) qui ont été utilisées pour la réalisation du Monstre de Tours et du Lion de Bordeaux. Ces éléments qui témoignent des étapes de conception et de production des projets urbains sont mis en relation avec cinq œuvres de l’artiste : L’Ours (2004), Le Squelette (1999) et les trois vidéos : Le Film du Japon (2002), Drumball (2003) et Keep the Brown (2003).