Le ruisseau
Stéphane Thidet


IMAGES :

À propos de l'artiste :


Lieu

hôpital Jean Jaurès, XIXe arrondissement, Paris

Date

livraison de l’étude en 2010 recherche de financements et étude technique

Commanditaires

l’ensemble du personnel de l’hôpital

Médiation

Anastassia Makridou-Bretonneau

Partenaires

Eternal Network a accompagné l’étude de ce projet dans le cadre de l’action Nouveaux commanditaires initiée par la Fondation de France.

La commande

Dans le cadre de la restructuration de l’hôpital Jean Jaurès, Thibaut Tenailleau, le directeur, ainsi que des membres du personnel soignant et administratif souhaitent que la nouvelle qualification des espaces d’accueil – au-delà d’une amélioration de leur fonctionnalité - puisse intégrer une forme symbolique susceptible de véhiculer les valeurs du groupe SOS, acteur important dans le réseau français de l’économie sociale et solidaire.
Ils ont souhaité passer une commande d’œuvre artistique portant sur les espaces du rez-de-chaussée pour mieux articuler la zone d’accueil. Le projet artistique doit matérialiser une ligne conductrice pour l’ensemble du projet.
L’œuvre doit représenter « une possibilité pour tous, les patients et leur famille, le personnel ainsi que les usagers ponctuels, d’accéder librement à l’art avec leur propre sensibilité ».
Les commanditaires ont fait appel à Eternal Network, médiateur agrée par la Fondation de France pour l’action Nouveaux commanditaires, dans le but de mettre en place pour son compte une étude du projet et de confier à un artiste la charge de réaliser une œuvre. L’étude étant réalisée, le projet désormais passe en commande publique.

Le projet

« Lors de ma première visite de l’hôpital Jean Jaurès, plusieurs notions m’ont paru importantes à rassembler autour d’un projet qui servira d’axe principal au réaménagement des parties collectives de cet établissement.
Il me semble nécessaire de décloisonner symboliquement le rapport entre l’intérieur et l’extérieur de ce lieu, de ramener du "dehors" "dedans". La notion de flux me paraît à souligner dans la fonction de cet établissement : flux des patients, des visiteurs, du personnel travaillant sur place. Le besoin de créer "un fil conducteur" qui engendrera une cohérence entre les différents lieux du site.
Ce projet ne se suffit pas à lui-même dans l’idée de réhabilitation de l’espace, mais devra influencer les différents aménagements : par sa présence, et les notions qu’il suggère : flux, échanges, énergie, irrigation, mouvement… : l’ensemble de la réhabilitation pourra s’imaginer comme un aménagement des berges de ce cours d’eau : choix des matériaux, création d’espaces de détente et de rencontres ("cafétéria" plutôt que machines à café, plantations végétales, espaces d’échange intimes/collectifs, abris extérieurs, développement d’activités possibles au sein de l’établissement… etc).
Les différents "méandres" et "bras d’eau" de la rivière pourront amener à penser différents aménagements : fontaines, cascade, irrigation des plantations… »

extrait de la note d’intention de Stéphane Thidet