Matériaux de construction, campus Beaulieu, Rennes
Lara Almarcegui


IMAGES :

À propos de l'artiste :


Lieu

campus Beaulieu, IUT carrières sociales, Rennes

Date

2014

Commanditaires

Guy Cathelineau, président de l’Université de Rennes 1 ; Joël Thomas, président de l’IUT de Rennes ; Gilles Le Certen, directeur de l’IUT de Rennes ; Jean-Pierre Georgelin, ancien président de l’IUT de Rennes ; Jacques Miriel, ancien directeur de l’IUT de Rennes ; Christine Sammer, chef de département Carrières Sociales de l’IUT de Rennes ; Philippe Dorval, enseignant d’arts plastiques et ancien chef de département Carrières Sociales de l’IUT de Rennes ; Marie-Aude Lefeuvre, responsable du service culturel de l’Université de Rennes 1 ; Mathilde Beguet, Margo le Du, Florent Guérif, Anne-Claire Le Mignon, Pauline Migraine, Lauriane Guivarc’h, étudiants au département Carrières Sociales de l’IUT de Rennes ; Grain de Sel, association des étudiants du département Carrières Sociales de l’IUT de Rennes ; Quentin Cauchard, Stéphanie Juin, Clément Louis, Caroline Ly Boualong, Anaïs Maffart, Angélique Mauge, Laura Neumann, Laurette Prévot, Charline Raze, Anne Seveno-Barreau, Sophie Timon, Christophe Walle, Maud Corbet, Célia Duquenoy, Marine Josset, Marine Le Cars, Charlotte Le Foll, étudiants en DUT Carrières Sociales.

Partenaires

Fondation de France, IUT de Rennes, université de Rennes 1, Drac Bretagne

Médiation

40mcube, médiateur-relais accompagné d’Eternal Network médiateur agréé de la Fondation de France

Contexte de la commande

Les étudiants du département carrières sociales de l’IUT sont formés pour être de futurs travailleurs sociaux qui interviendront dans le champ de l’animation sociale et socioculturelle. Leurs futurs cadres professionnels comportent une dimension de médiation au sens large. Ces actuels étudiants et futurs professionnels seront peut-être un jour amenés à passer commande d’une œuvre d’art à un artiste, à faire appel, eux aussi, à l’action Nouveaux commanditaires, ou à diffuser l’information sur ce programme auprès d’éventuels commanditaires.

La commande

Les étudiants de l’IUT carrières sociales ont constaté un manque de communication entre les individus d’une même promotion, entre les promotions (1e et 2e années) et les formations DUT et licence professionnelle.

Par leur démarche de commande d’une œuvre d’art à un artiste contemporain, ils souhaitent être le moteur d’un changement et signifier l’esprit d’ouverture qui anime leur formation. Ils défendent l’idée que cette démarche doit être l’occasion de réaffirmer certaines valeurs telles que : se connaître, s’identifier, se parler. Ils souhaitent donc être impliqués de manière active dans l’élaboration de l’œuvre.

L’action Nouveaux commanditaires peut apporter aux étudiants une solide expérience dans le domaine de la commande. Il leur permet de suivre une procédure et de participer à l’élaboration d’une œuvre durant les deux années de leur formation, mais aussi de travailler, par le biais de l’art, sur des questionnements de fond sur leur formation, comme les usages (d’espaces, de normes, de relation avec d’autres départements, etc.), l’inscription dans le temps (avec la création de liens entre groupes de formation), le relais entre les promotions successives et la promotion du renouvellement des pratiques à l’intérieur du champ socioculturel.

Le campus de l’université Rennes 1 est constitué de nombreux bâtiments espacés les uns des autres, implantés sur de vastes zones de pelouses séparées par des routes dédiées aux voitures et des passages piétonniers. Au vu de cet espace singulier et du constat fait d’un déficit de communication interne et externe au département carrières sociales de l’IUT, une attention particulière doit être apportée au contexte géographique et à l’emplacement de l’œuvre, afin que celle-ci soit à la fois visible et pratiquée par le plus grand nombre : étudiants de l’IUT (carrières sociales et gestion des entreprises et administrations), personnels des autres départements, professionnels de l’art contemporain et visiteurs extérieurs.

Outre les espaces et le processus de travail, il est important que l’artiste prenne en compte la temporalité du système universitaire avec une proposition qui intègre la question de la transmission aux promotions futures de l’IUT Sa proposition artistique peut être envisagée comme une œuvre pérenne ou une œuvre temporaire à réactiver de manière périodique, par exemple chaque année.

Sur une proposition de 40mcube l’artiste Lara Almarcegui a été choisie par les commanditaires pour mener une étude en réponse à cette commande.

L’œuvre

Le projet de Lara Almarcegui, intitulé Matériaux de
construction, Campus de Beaulieu, Rennes, consiste à
 calculer la masse de tous les matériaux de construc
tion qui ont servi à bâtir les édifices du campus de Beaulieu depuis les années 1960. Cette liste de matériaux accompagnée de leur masse sera inscrite en lettrage noir sur la totalité du pignon Est du bâtiment 32A de l’Université de Rennes 1.

Un travail sur l’espace public, l’architecture et l’urbanisme
L’université est un espace public bénéficiant de vastes espaces verts tels qu’il en reste peu dans les villes. Le campus de Beaulieu est un espace tout à fait singulier, à part, une ville dans la ville.
Une grande partie des bâtiments du campus de Beaulieu a été dessiné à l’origine du projet de construction de l’ensemble du campus ; ce sont les bâtiments de Louis Arretche, bâtis entre 1961 et 1972. Les bâtiments sont répétitifs, selon un système qui permettait la préfabrication, comme pour la faculté des sciences de 95 000 m2, biologie, géo-sciences, chimie etc. Des bâtiments étaient connectés par des couloirs couverts et des éléments plus originaux.
Le même architecte a travaillé sur des interventions plus ponctuelles jusqu’en 1980, puis d’autres architectes ont construit sur le campus en prenant toujours comme référence l’architecture d’Arretche. Lara Almarcegui a proposé un projet qui éclaire le cadre de vie des étudiants et du personnel du campus, qui déconstruit cet environnement pour mieux l’appréhender.

Un travail participatif
Le travail de Lara Almarcegui nécessite de constituer une équipe de recherche d’informations et d’autorisations diverses. Son projet implique les étudiants, les fédère, les amène à travailler en collaboration avec des services et compétences autres que ceux avec lesquels ils travaillent habituellement, comme l’institut de géologie, le service culturel, l’IUT génie civil construction durable, la direction des ressources immobilières. Outre la définition du cahier des charges, les étudiants en carrières sociales ont réalisé le suivi de la commande et la recherche du lieu d’implantation de l’œuvre. Deux étudiantes de génie civil construction durable ont établi avec l’artiste la méthode et réalisé les calculs dans le cadre de leur projet de fin d’étude.

Une première
Les œuvres de Lara Almarcegui sont le plus souvent temporaires. Matériaux de construction, Campus Beaulieu, Rennes est la première œuvre pérenne de la série. Elle s’intègre dans l’architecture du campus de manière originale.