La Maison Tentaculaire
Olivier Morvan

vernissage jeudi 9 juin à partir de 18h
11 juin > 24 juillet 2016

Exposition d’Olivier Morvan

Olivier Morvan vit et travaille à Orléans où il a obtenu le diplôme national supérieur d’expression plastique. Les nombreux épisodes de Projet escapologique et certaines autres manifestations de sa pratique artistique, l’ont mené à exposer à répétition à Orléans, Lyon, Paris, Berlin, Maribor (Slovénie), Aix-en-provence ainsi qu’à Montréal. Outre sa pratique purement plasticienne, il est par ailleurs graphiste et illustrateur, et propose des créations publiées ou réalisées pour des sites web.

Le Projet escapologique, qu’il mène depuis 2006, est un projet sans terme ni frontière. L’escapologie pourrait se définir, en prestidigitation, comme l’art de l’évasion et de se défaire de toutes sortes d’entraves. L’un de ses plus fameux représentants, le Français Harry Houdini (1874-1926) s’évadait de malles enchaînées, cadenassées et plongées dans l’eau. Chaque exposition forme un épisode construisant progressivement une histoire aux contours flous qui semble tenir autant de l’enquête policière que du conte philosophique. À travers ce projet, l’artiste mêle divers media, que ce soit du dessin, du texte, de la vidéo ou des installations, qu’il pose ensemble comme « fil et labyrinthe, crime et enquête, pelle et trou ».

À l’occasion de son exposition à Eternal Gallery, Olivier Morvan présente un nouvel épisode de son Projet escapologique, dont la narration repose sur le récit historique de Sarah Winchester. Lorsqu’un médium lui dit qu’elle doit recueillir les âmes errantes des personnes mortes sous les balles de la Winchester Repeating Arms Company – entreprise héritée de son époux –, elle décide de construire une maison dont le chantier durera 38 ans, sans plans et sans architecte. L’étrange bâtisse aux espaces démultipliés se trouve au cœur de ce que l’on nomme aujourd’hui la Silicon Valley et est à présent une attraction touristique.
Olivier Morvan, après une résidence à San José pour effectuer des recherches sur cette maison, s’inspire librement de cette fascinante histoire pour développer un projet protéiforme qui traverse le siècle et nous parle de fantômes, de labyrinthes, de western, d’entertainment et de notre rapport aux nouvelles technologies.

Pour l’exposition, Olivier Morvan reprend la construction irrationnelle de la maison Winchester en nous accueillant d’emblée par un frontal mur en bois usagé qui vient créer un sens de circulation et cacher l’intérieur de l’Octroi. Derrière, on découvre trois grands dessins géométriques recréant une architecture fictionnelle, ainsi que divers objets et documents qui, par analogies et association d’idées, nous renseignent sur la démarche d’investigation de l’artiste. L’étage, barricadé par des palissades, accueille un film sans fin qui interroge les investigations d’Olivier Morvan sur la maison Winchester mais également des thématiques tels que la notion de réseau, la chasse aux esprits et le dédale.

Remerciements :Labomedia,Le 108, Benjamin Cadon, Philippe Coudert, Guillaume Brunet, Armand, Thérèse et Hélène.

Informations Pratiques

Eternal Gallery
Les Octrois, place Choiseul • Tours
11 juin > 24 juillet 2016
sam & dim - 16 h > 19 h et en semaine sur rendez-vous
Entrée libre
> Facebook

Cette exposition reçoit le soutien de la Ville de Tours, de la DRAC Centre, de la Région Centre – Val de Loire, du Département d’Indre-et-Loire, du Crédit Mutuel ainsi que du concours de Labomedia et du 108.

Teaser "La Maison Tentaculaire" d'Olivier Morvan from Eternal Network on Vimeo.

PDF - 393.1 ko
Dossier de Presse