En ce jardin
Jérôme Borel


IMAGES :

À propos de l'artiste :


Lieu

chapelle des Lazaristes, Tours, Indre-et-Loire

Dates

4 septembre > 3 octobre 2004

Partenaires

Adage, ville de Tours

L’exposition

  • "Il s’agit tout d’abord d’un lieu.
  • Il s’agit d’une église,
  • cette église est visiblement désaffectée,
  • nous ne retrouvons plus de trace de mobilier cultuel,
  • encore moins de son, de bruit, de musique ni même d’odeur
  • qui nous rappelle un culte,
  • l’humidité a gagné tout le bâtiment,
  • le salpêtre cristallise en surface,
  • nous sommes aujourd’hui dans une coquille vide.
  • Sur le plan ci-joint les cercles marques l’emplacement des tableaux.
  • A ce jour ils seraient au nombre de douze.
  • Le choix de l’accorchage privilégie les saillies de pilastres
  • afin de souligner la présence du lieu.
  • Les tableaux ne sont pas là pour masquer le lieu.
  • Le lieu devient un écrin et les uns ne vont naturellement pas sans l’autre.
  • Les tableaux sont de petites tailles afin de ne pas déborder les pilastres.
  • Les croix cerclées à la croisée du transept marque l’emplacement d’un souhait.
  • J’aimerais y voir placer des enceintes acoustiques amplifiées diffusant la - musique de Sonic Youth.
  • La mémoire peut aussi être un désert apparent qui reste à aménager.
  • L’oubli est le terreau de ce désert.
  • Dans les tableaux peints,
  • il s’agit d’un jardin,
  • il s’agit toujours du choix d’un jardin,
  • de ce que nous mettons dans ce jardin,
  • de ce que nous voyons, de ce que nous pensons,
  • de ce que nous disons et de de ce que nous faisons dans ce jardin,
  • de la manière de l’interpréter,
  • de se souvenir et de le transmettre.
  • Il s’agit aussi de mourir en ce jardin."

Jérôme Borel, 2004

publication :"En ce jardin", tableaux, Adage - ville de Tours - Eternal Network 2004