≈ 5,0465 t
Abraham Poincheval

31 août > 27 octobre 2013

performance 604800s/Tours, 20 > 27 septembre 2013, boulevard Heurteloup, face à l’hôtel de ville

rencontre avec l’artiste à Eternal Gallery samedi 28 septembre 2013

Abraham Poincheval

Abraham Poincheval travaille en majeure partie en dehors de l’atelier, il invente des expériences itinérantes ou sédentaires pour découvrir le monde sous ses angles encore inexplorés.
De 2001 à 2009, il collabore avec Laurent Tixador avec qui il réalise une série d’explorations incongrues. Entre autres, en 2001, ils décident de vivre en autarcie durant une semaine sur l’îe du Frioul au large de Marseille rejouant les conditions de vie d’hommes du paléolithique. Un autre défi les pousse à traverser la France en ligne droite à l’aide d’une simple boussole, de Nantes à Caen puis de Caen à Metz, en enjambant maisons, autoroutes et cours d’eau. En 2008, ils réalisent à Murcia, Espagne Horizon -20, un voyage sous terre à la vitesse de moins d’un mètre par jour durant vingt jours.
En 2011, Abraham Poincheval réalise Gyrovague, le voyage invisible une aventure à travers la montagne sur quatre saisons qui le mène de Digne-les-Bains à Caralio en Italie, en poussant un cylindre métallique qui lui sert à la fois de véhicule, d’habitat et de camera obscura.
Pour la galerie HO, à Marseille, il propose le projet 604800s. Dans le sol de la galerie, un trou d’une hauteur de 1 m 70 et de 60 cm de diamètre a été creusé. Il s’enferme dans ce trou recouvert d’une pierre d’environ une tonne durant 604800 secondes (sept jours) avec le nécessaire pour survivre : des nourritures intellectuelles et comestibles.

L’exposition

Alors que les voyageurs réalisent généralement des expéditions horizontales, pour Eternal Gallery, l’artiste propose ici des aventures verticales, un va-et-vient entre les cieux et le monde souterrain.

≈ 5,0465 t , fragile et petite sculpture, donne le titre de l’exposition. Il s’agit du résultat d’un calcul arbitraire, à savoir la masse d’atmosphère qui repose sur chaque individu. Ce n’est plus l’attraction terrestre qui nous retient au sol, mais ce qui pèse sur nos épaules.

Calcul d’un autre genre, 604800s/Tours est le deuxième volet d’une performance en trois temps où Abraham Poincheval passe sept jours, soit 604 800 secondes, sous terre dans une cavité refermée par une pierre. Il y emporte le minimum vital et beaucoup de lecture. Après s’être enterré dans la galerie HO, et avant de vivre cette expérience en pleine montagne, il s’est glissé, à Tours boulevard Heurteloup, sous une pierre de trois tonnes.

Étude pour marcher sur la canopée nuageuse , un ensemble de dessin mural, maquette et vidéo, compose ce vieux rêve de l’humanité que l’artiste projette de réaliser prochainement.

L’exposition présente également Les mythes de la caverne , le séjour d’une semaine que l’artiste a passé dans une grotte en compagnie d’élèves du lycée Descartes en mars 2013.

Eternal Gallery

octroi nord-est, place Choiseul, Tours

page Facebook