Julien Celdran

Biographie sommaire :

né en 1976 à Schiltigheim en France, Julien Celdran vit et travaille à Bruxelles. Depuis 2000, son travail se matérialise essentiellement par l’usage du vinyle adhésif et se déploie principalement dans l’espace public. Il crée des processus consultatifs qui déterminent la forme de l’œuvre tout en questionnant sa légitimité et privilégie l’emblème et l’ornementation. Son travail possède une dimension décorative qu’il considère comme une pratique positive, inoffensive et plaisante. L’usage du motif décoratif est commun à de nombreuses cultures qui développent un ordre décoratif qui leur est propre (même si ces ordres sont perméables les uns aux autres). Julien Celdran met ainsi en présence des cultures différentes qui pourraient se heurter sur d’autres sujets. Ses interventions sur des véhicules lui permettent de rencontrer une pratique perçue comme un art de mauvais garçon, outrancier, voire Kitsch, qui est celle du custom, du tuning... Pour Julien Celdran : Customiser un véhicule, c’est dire qu’on en prend soin, qu’il a de la valeur, c’est l’améliorer pour en être fier. C’est aussi qu’on le veut unique, conforme à l’image que l’on veut donner de soi-même, comme un emblème. Mais en termes d’emblème, cette intervention doit correspondre à différentes réalités qui vont du personnel au collectif. Ce principe qui consiste à personnaliser un objet insignifiant, anodin, standardisé, se retrouve dans Paraboles, où l’artiste propose aux habitants de logements sociaux de décorer leur parabole à partir d’un motif trouvé chez eux. Si neutre semble l’art décoratif, la portée politique n’en est que plus forte quand l’artiste porte son regard sur des objets a priori prosaïques et produits en série, en les transformant en véritables véhicules de signes culturels. Avec la procédure démocratique (comme par exemple organiser de réelles élections pour élire un motif qui ornera un lampadaire), Julien Celdran tend de plus en plus à minimiser l’intervention de l’artiste. La pratique du remploi d’images - motifs décoratifs existants, symboles connus de tous, figures appartenant à la peinture, etc - contribue à la disparition de la signature de l’artiste.

Site web de l'artiste :

http://julienceldran.free.fr

Projets effectués avec l'artiste :



Eternal Network

10 place Choiseul

37100 TOURS


06 72 53 71 34

09 73 63 17 05