ACTUALITÉ

Communiqué de l’équipe d’Eternal Network

suite aux réactions autour de la performance d’Abraham Poincheval

Le 20 septembre dernier, l’artiste Abraham Poincheval initiait un voyage singulier à Tours en se terrant sous une pierre de trois tonnes dans le boulevard Heurteloup pour y séjourner 604800 secondes, soit une semaine. Abraham Poincheval n’en est pas à sa première expédition en solitaire. En effet, la nature même de son travail artistique est l’action, le déplacement, l’expérience parfois extrême à vivre. L’art de la performance, encore peu ancré dans nos esprits comme une discipline artistique en tant que telle - alors qu’elle existe depuis un siècle - peut déconcerter, surtout avec le travail d’Abraham Poincheval dont le public ne peut généralement pas être spectateur. En revanche, nous en avons le récit ou la préparation, au travers de photographies, de sculptures confectionnées pendant ses séjours, de livres d’aventures, de dessins, de maquettes…

Eternal Network a adressé une double invitation à Abraham Poincheval, faire partie de la programmation de sa galerie en 2013 et réaliser une intervention à l’extérieur. Après discussion, cette intervention à l’extérieur a pris la forme de deux performances. En mars 2013, l’artiste a emmené des élèves du lycée Descartes de Tours et leur professeur d’arts plastiques séjourner pendant cinq jours dans une ancienne carrière d’extraction de roche, sans liens avec l’extérieur et sans repères temporels, juste le nécessaire pour survivre. Ils ont ainsi pu éprouver l’élasticité du temps, les conditions de la claustration et un rapport différent à l’espace. Le récit de cet atelier expérimental est visible dans l’exposition en cours. La deuxième intervention, toujours en lien avec son exposition, est sa performance 604800 secondes sur le boulevard Heurteloup.

Pour restituer ces différents projets d’Eternal Network avec Abraham Poincheval, il faut rappeler que depuis quatorze ans, Eternal Network a organisé 24 expositions dans différents espaces de la ville (château de Tours, parking de la faculté des lettres de l’université François Rabelais, galerie de l’École des beaux-arts…) et produit 11 installations urbaines éphémères faisant ainsi le choix de s’adresser aussi bien à un public averti qu’aux passants. En 2012, quand l’association a créé finalement son propre lieu d’exposition place Choiseul dans un des pavillons d’octrois, Eternal Gallery, c’est tout naturellement qu’elle a continué à inviter des artistes non seulement pour réaliser des projets pour l’espace de la galerie mais aussi hors-les-murs. Le budget annuel d’Eternal Gallery est de 17 000 € pour trois expositions en considérant qu’une partie importante des œuvres exposées sont produites pour l’occasion. L’activité de la galerie est financée par les aides publiques (DRAC, Ville de Tours, région Centre, conseil général d’Indre-et-Loire) qui s’élèvent à 19 500 €. L’association fonctionne grâce à son bureau composé de trois membres bénévoles, deux salariés, une directrice artistique en travailleur indépendant et la contribution de nombreux autres bénévoles et stagiaires gratifiés. La performance d’Abraham Poincheval, 604800 secondes, est estimée à environ 30 000 € (coût des travaux de terrassement, d’ingénierie, de gardiennage et quelques fournitures). L’association a décidé de se lancer dans cette aventure en utilisant ses fonds propres. Ceux-ci sont majoritairement composés des ressources liées aux prestations d’Eternal Network pour des commissariats d’exposition, des conférences, de la formation professionnelle. Il faut ajouter à cela les contributions en nature que les entreprises investies dans l’opération ont généreusement consenties ; sans oublier l’investissement exceptionnel et gracieux de l’ensemble de l’équipe d’Eternal Network ; et, enfin, le renoncement de l’artiste à toucher les honoraires initialement prévus.

Pour répondre aussi aux questions posées en marge de ce qui est à proprement parler le projet artistique d’Abraham Poincheval, il faut préciser que l’autre axe de travail d’Eternal Network, l’accompagnement et la production de commandes artistiques pérennes avec des personnels d’établissements publics, associations, commerçants, élus et habitants de villages, étudiants…, est une activité indépendante de celle d’Eternal Gallery. Elle s’inscrit dans le cadre de l’action Nouveaux commanditaires soutenue par la Fondation de France et sert à réaliser des projets d’intérêt général sur plusieurs régions (Centre, Bretagne, Pays de Loire, Île-de-France) tels que la réfection du hall d’entrée d’un IUT, la rénovation d’une école, la création d’un jardin pédagogique avec des plantes anticancéreuses ou encore l’installation d’une œuvre en hommage aux donneurs d’organes dans un hôpital. Chacun de ces projets mobilise ponctuellement plusieurs partenaires aussi bien publics que privés.

La médiatisation de la performance d’Abraham Poincheval 604800 secondes et l’onde des réactions très contrastées qu’elle a provoquée démontre comment l’art a la capacité de redonner à l’espace public, aujourd’hui réduit dans les fonctions de lieu de consommation et de circulation, sa dimension de lieu de vie, de partage et de débat, autrement dit un espace démocratique.

Qu’elles que soient les manières avec lesquelles ce geste artistique a pu être interprété, approprié ou critiqué, il a le mérite d’avoir suscité une multitude de discussions et d’émotions. C’est le propre de l’art quand il se met en résonance avec les préoccupations de la société de son temps.

Merci à tous ceux qui ont participé, l’artiste, l’équipe d’Eternal Network, les partenaires et prestataires, les journalistes ainsi que le nombreux public qui s’est intéressé et impliqué pendant une semaine dans cette aventure.

Pour Eternal Network
Victoire Dubruel, présidente,
Anastassia Makridou-Bretonneau, directrice artistique
Éric Foucault, chef de projet, coordinateur

Documents joints

Publié le samedi 28 septembre 2013

604800s/Tours, perfomance d’Abraham Poincheval

début de la performance 604800s/Tours, boulevard Heurteloup, face à l’hôtel de ville

vendredi 20 septembre à 17h

604800s/Tours est le deuxième volet d’une performance en trois temps où Abraham Poincheval passe sept jours, soit 604 800 secondes, sous terre dans une cavité refermée par une pierre. Il emporte le minimum vital et beaucoup de lecture. Après s’être enterré dans la galerie HO, et avant de vivre cette expérience en pleine montagne, à Tours il se glisse, boulevard Heurteloup, sous une pierre de trois tonnes.

pour suivre la performance : page Facebook

≈ 5,0465 t, Abraham Poincheval
Eternal Gallery, octroi nord-est, place Choiseul, Tours
ven 16h-19h • sam 16h-19h • dim 15h-18h et sur rendez-vous
entrée libre

Publié le mardi 17 septembre 2013

Journées européennes du patrimoine


Sarkis, L’Éveil, 2004


Prieuré Saint-Jean-du-Grais, Azay-sur-Cher, Indre-et-Loire
Ouverture exceptionnelle samedi 14 et dimanche 15 septembre • 10h-19h • 6 €

visites et présentation historique du Prieuré, conférences historiques, petite restauration sur place, animations musicales samedi 14 septembre… programme détaillé
> lien vers le projet


Abraham Poincheval, ≈ 5,0465 t


Eternal Gallery, octroi nord-est, place Choiseul, Tours
ven 16h-19h • sam 16h-19h • dim 15h-18h et sur rendez-vous
entrée libre
> lien vers l’exposition


Emmanuel Saulnier, Alter, 2013

Emmanuel Saulnier, Alter, 2013, photographie Benoît Faure
collégiale Saint-Mexme, Chinon, Indre-et-Loire
samedi 14 et dimanche 15 septembre • 14h-18h • entrée libre
> lien vers le projet


Exposition Les Nouveaux commanditaires À L’ŒUVRE !


Villa Rohannec’h, Saint-Brieuc, Côtes d’Armor
samedi 14 et dimanche 15 septembre • 14 h - 19 h • entrée libre
> lien vers site de la villa Rohannec’h

Publié le vendredi 13 septembre 2013

Ouverture exceptionnelle / L’Éveil de Sarkis

Journées européennes du patrimoine

Ouverture exceptionnelle samedi 14 et dimanche 15 septembre • 10h-19h • 6 €

Prieuré Saint-Jean-du-Grais, Azay-sur-Cher, Indre-et-Loire

visites et présentation historique du Prieuré, conférences historiques, petite restauration sur place, animations musicales samedi 14 septembre… programme détaillé

> lien vers le projet


Sarkis, L’Éveil, 2004, photographie Bernard Callet

Publié le vendredi 13 septembre 2013

Marseille / Inauguration de l’œuvre de Didier Faustino

vendredi 13 septembre 2013 à 11 h

Inauguration de l’œuvre créée pour la façade de l’hôpital nord de Marseille

vendredi 13 septembre 2013 à 11 h

Hôpital Nord - Chemin des bourrely - 13 915 Marseille Cedex

Commanditaires : des membres du personnel hospitalier
Médiation – suivi de production : Bureau des compétences et des désirs / Anastassia Makridou-Bretonneau
Partenaires : Fondation de France ; Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la culture ; Assistance publique hôpitaux de Marseille, Santé e(s)t culture(s).

Santé e(s)t culture(s) / L’Écume des jours – Didier Faustino / Hôpital Nord
Photographie AM-HP

Inspirée du roman de Boris Vian et en écho et en écho à la méditerranée, l’œuvre L’Écume des jours évoque la trace d’écume déposée par la mer sur le sable et amène une forme poétique sur la façade du pavillon historique de l’hôpital Nord.
Une première séquence de quarante modules en fonte d’aluminium a été installée. L’œuvre va continuer à se déployer sur la façade et s’inscrit pleinement dans les requalifications que connaît l’hôpital Nord qui poursuit des objectifs d’amélioration tant sur le plan de l’offre médicale que des conditions d’accueil et de séjour des usagers.

Une œuvre réalisée dans le cadre du partenariat entre la Fondation de France – action Nouveaux commanditaires – et Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la culture.

Cette manifestation se déroulera conjointement à l’inauguration du parking de l’hôpital Nord, financé et géré par Urbis Park, délégataire de AP-HM.

Merci de confirmer votre présence : relations.publiques@ap-hm.fr - 04 91 38 13 64

Publié le mercredi 11 septembre 2013

Vernissage à Eternal Gallery / Abraham Poincheval

≈ 5,0465 t
31 août — 26 octobre 2013

Vernissage le vendredi 30 août à 18h30

vendredi 20 septembre à 17 h : début de la performance 604800s/Tours, boulevard Heurteloup face à l’hôtel de ville

samedi 28 septembre à 17 h : rencontre avec l’artiste à Eternal Gallery après une semaine passée sous terre

Abraham Poincheval travaille en majeure partie en dehors de l’atelier et invente des expériences itinérantes ou sédentaires. Radicales et éprouvantes, ces expéditions apparaissent aussi vaines, voire irrationnelles. C’est en inventant des modes et des techniques d’observation inhabituels qu’Abraham Poincheval apporte d’autres points de vue sur notre quotidien, entre étonnement et poésie.
Alors que les voyageurs réalisent généralement des expéditions horizontales, pour Eternal Gallery, l’artiste propose ici des aventures verticales, un va-et-vient entre les cieux et le monde souterrain. Il a passé une semaine dans une caverne avec des élèves du lycée Descartes de Tours. Il part à 3000 mètres d’altitude préparer le projet qui consiste à marcher sur les nuages. Il séjournera sous terre, boulevard Heurteloup, pendant sept jours.

Eternal Gallery, octroi nord-est, place Choiseul, Tours
ven 16h-19h • sam 16h-19h • dim 15h-18h et sur rendez-vous
page Facebook

Publié le jeudi 22 août 2013

Exposition : Les Nouveaux commanditaires à l’œuvre

du 6 juillet au 1er septembre 2013 à la villa Rohannec’h, Saint-Brieuc, Côtes d’Armor

La villa et le parc Rohannec’h
Dominant la vallée du Légué à Saint-Brieuc, la villa et le parc Rohannec’h accueillent des manifestations culturelles et citoyennes.

Les Nouveaux commanditaires à l’œuvre
À l’occasion du vingtième anniversaire de l’action Nouveaux commanditaires, la villa Rohannec’h accueille cet été, une exposition présentant des projets artistiques et architecturaux réalisés dans l’espace public en Côtes d’Armor ou ailleurs, dans le cadre de ce programme.

Renseignements
> lien vers site de la villa Rohannec’h

Partenaires
Exposition réalisée par la villa Rohannec’h et le conseil général des Côtes d’Armor en partenariat avec le CAUE 22, Eternal Network et en collaboration avec les différents médiateurs de la Fondation de France.

Publié le jeudi 4 juillet 2013

Exposition : Le Pavillon de verre, Olivier Leroi

de juin à novembre 2013 au parc animalier et botanique de Branféré, Le Guerno, Morbihan

Olivier Leroi, La Mire - photographie Olivier Leroi

Après Jean-Luc Bichaud et le collectif Le Cabanon Vertical, cette année c’est l’artiste Olivier Leroi qui est invité à investir l’espace du parc.
Familier des forets, de leur faune et flore, Olivier Leroi s’est intéressé au caractère singulier de Branféré, fruit des voyages et des rêves extravagants de ses fondateurs.
S’appuyant sur un travail d’observation de la vie qui anime le domaine et les échanges avec les équipes qui y travaillent, il a conçu l’installation Le Pavillon de verre.

« J’ai choisi de construire ce cabinet de verre pour montrer des œuvres en résonance avec la question animale, l’anthropomorphisme, l’idée de nature. En complément à cette "implantation" quelques œuvres seront réalisées à partir de la collecte de plumes, poils et autres éléments que laissent les animaux du parc. » Olivier Leroi

> lien vers le projet

Publié le jeudi 4 juillet 2013

... - < ARTICLES PRÉCEDENTS - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - ARTICLES SUIVANTS > -...